#educattentats

  • par Emmanuelle Mucignat
  • 4 Ans  
  • 1

Je vous propose quelques ressources pédagogiques et éducatives qui vous permettront de faire le tri dans ce que vous voyez et entendez, et peut-être répondront à certaines de vos questions.

EMC 4ème/3ème – Par qui notre liberté est-elle menacée ?

Relayées par le site pédagogique La p@sserelle -Histoire Géographie, voici 2 vidéos qui vous permettront de mieux comprendre la terminologie sans cesse employée par les médias.

pour approfondir ce sujet, et toujours proposé par Emmanuel Grange dans l’excellent article

EMC 4ème/3ème – Par qui notre liberté est-elle menacée ?

#2. Pourquoi la France est-elle la cible de Daech ?
#3. Pour vaincre ces terroristes, il suffit de bombarder Daech ? Pas si simple…
#4. Attention à ne pas faire d’amalgames !
#5. Attention aux rumeurs et aux fake qui circulent sur le net !

Sur ce dernier point, je vous signale cet article du quotidien Le Monde  :

Attentats du 13 novembre : quelques conseils pour ne pas se faire avoir par les rumeurs,

paru le Les Décodeurs » (journalistes du Monde).

Il rappelle les fondamentaux d’une collecte informationnelle, cette démarche critique est valable pour tous les supports informationnels et particulièrement médiatiques et, quel que soit le sujet, c’est elle qui vous permet de lire et d’interpréter, c’est-à-dire de développer votre esprit critique. Elle permet aussi de faire croître en vous la culture du doute (et non celle du complot ! ).

C’est bien la culture du doute qui vous maintient en éveil intellectuel, dans une posture de curiosité et d’interrogation et non dans une attitude de soumission de la pensée où le dernier média qui a parlé a raison…

L’article du Monde :

« Voici quelques conseils de base pour rester prudents avant de relayer les « informations » que vous voyez circuler sur les réseaux sociaux et dans les médias :

  • Partez du principe qu’une information donnée sur le web par un inconnu est par défaut plus fausse que vraie.
  • Fiez-vous plutôt aux médias reconnus, aux journalistes identifiés et connus. Et ne considérez pas non plus que cela suffit à rendre leurs informations vraies. Dans des situations de crise comme celle-ci, l’information circule très vite, et peut souvent s’avérer par la suite erronée. Il vaut mieux attendre que plusieurs médias donnent un même fait pour le considérer comme établi.
  • Une photo n’est jamais une preuve en soi, particulièrement quand elle émane d’un compte inconnu. Elle peut être ancienne, montrer autre chose que ce qui est dit, ou être manipulée.
  • Un principe de base est de recouper : si plusieurs médias fiables donnent la même information, elle a de bonnes chances d’être avérée.
  • Méfiez-vous aussi des informations anxiogènes (type « ne prenez pas le métro, un ami a dit un autre ami que la police s’attendait à d’autres attentats », un message qui tournait apparemment samedi matin) que vous pouvez recevoir via SMS, messages de proches, etc, et qui s’avèrent fréquemment être des rumeurs relayées de proche en proche, sans réelle source. »

 

Vous pouvez également accéder au ressources sélectionnées sur ce Padlet :

Attentats Paris 13 novembre 2015

#educattentats #ParisAttacks

[padlet key=’4kb1nn4kxxha’ width=’100%’ height=’480′]

  • facebook
  • googleplus
  • twitter
  • linkedin
  • linkedin
  • linkedin
Article précédent «
Article suivant »

1 Commentaire accepté

  1. Merci Madame pour ce travail d’information indispensable.
    lichel Grac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.